Être informé pour mieux suivre son cours de piano

Un bon instrument est un instrument avec lequel vous êtes à l’aise ; dès lors, vous devez opérer le meilleur choix, en fonction du rapport optimal qualité / prix. Plusieurs critères essentiels nécessitent d’être observés, et vous sont détaillés ci-dessous dès lors que vous souhaitez suivre des cours de piano de chez vous. Sachez en tout cas apprécier la sonorité de l’instrument, plus que par sa beauté. De même, le choix d’un piano d’occasion ou d’un piano neuf dépendra, bien entendu, de votre budget, mais sachez que le rapport qualité / prix n’est pas toujours rose du côté des pianos d’occasion.

Puisque tout le monde n’est pas un spécialiste du Fa mineur, voici un petit guide qui, on peut l’espérer, vous guidera dans votre achat et votre choix parmi la multitude de modèles existants. Sachez néanmoins qu’il s’agit là d’une base ; si vous avez besoin de points précis, ou encore que vous avez des questions plus pointues, l’aide d’un spécialiste peut être appréciable.

Il est vraiment agréable de pouvoir suivre son cours de piano directement de chez soi. Inutile de se rendre chez son professeur de piano avec notre méthode qui permet de suivre votre cours 24h/24 et sans limite de temps. Votre cours de piano est accessible avec ses exercices, ses conseils, ses partitions... Alors pourquoi ne pas vous mettre dès aujourd'hui à étudier le piano? Ce cours de piano avec ses vidéos HD est une méthode dédiée aux débutants.

Les points à observer

 

  1. Le budget

Il s’agit sûrement du point central de votre recherche : le piano que vous recherchez est (sûrement, ou alors vous êtes millionnaire !) conditionné par un budget. Dès lors, la question du neuf ou de l’occasion se pose. Mais avant même de cibler une gamme précise, identifiez votre but : voulez-vous un piano de maître (dit de concert) ou un piano pour travailler vos gammes (piano dit d’étude) ?Tout dépend également du type de cours de piano que vous allez choisir? Traditionnels ou par internet?

L’identification de votre objectif permettra de déterminer vers quels pianos vous pouvez vous tourner. En précisant d’emblée au vendeur vos intentions, il saura vous diriger vers les pianos judicieux. Si vous recherchez un bon piano pour une moindre somme (du moins, comparé à sa valeur initiale), alors l’occasion peut être une solution, mais dans ce cas-là, observez bien depuis combien de temps il est utilisé, à quelle fréquence il l’a été, par quel type de « pianiste », etc. Un bas prix ne signifie pas forcément une bonne affaire !

 

  1. Quelle taille pour mon piano ?

Le principal dilemme concerne le piano à queue ou le piano droit. En fait, il faut savoir que le piano à queue est bien plus grand que son homologue, qui en impose tout de même. Ce type de piano n'est pas obligatoire pour débuter des cours de piano surtout en tant que débutant... Evaluez donc d’abord la superficie dont vous disposez. Sinon, d’une manière générale, les pianos à queue sont réputés pour avoir une sonorité de meilleure qualité, notamment du fait de la longueur des cordes. A vous de voir donc, sachant que le prix n’est pas le même non plus et qu’il est à prendre en compte.

 

  1. Les marques de piano

Avec les impératifs de rentabilité, les pianos sont de plus en plus produits par des machines pilotées par ordinateur, où le contrôle humain (et donc l’œil d’un expert) a parfois disparu. Ce phénomène touche même le haut de gamme, où les sonorités ont tendances à perdre de leur originalité. Soyez donc attentif à ce point.

Concrètement, quelles marques choisir ? Tandis qu’un Broadwood anglais possède une certaine qualité, un Schimmel allemand vous éblouira par une sonorité sans égale. Pour des conceptions plus solides, vous pouvez également viser les (très) rares français restants comme Pleyel. Mais il s’agit là des principales marques connues par tous les amateurs ; il convient de ne pas seulement se limiter aux hauts de gamme. Effectivement, un instrument n’est véritablement le vôtre que si sa sonorité vous plaît. « Un sorcier ne choisit pas sa baguette, M. Potter, c’est la baguette qui choisit son sorcier » disait un certain Ollivander. Ici, la chose est la même : prenez un piano avec lequel vous serez à l’aise ! Avec lequel vous pourrez progresser à votre rythme dans votre cours de piano... Avec de telles marques prestigieuses, vous pourrez exceller dans la pratique de nos cours de piano par internet.

 

  1. Un bon piano est-il un « Château Latour 1961 » ?

Désolé, mais non, un piano ne bonifie pas avec l’âge. Quand vous achetez un piano d’occasion, il est possible que son propriétaire connaisse la date d’achat, mais ne vous fiez pas à sa seule réponse. Il est possible que la date de fabrication soit indiquée, ou du moins un numéro de série, en haut du cadre ou à l’arrière de l’instrument. De même, si le piano a un cadre en bois, il faut savoir qu’il sera très sensible aux conditions de l’air, comme l’humidité, et donc qu’il sera à accorder très régulièrement. De la même manière, si le piano ne dispose pas de cordes croisées, alors ne vous jetez pas dessus ; il n’est pas tout récent. Et parfois non adapté à votre apprentissage du piano...

 

  1. Vérifier l’entretien

Ce critère vaut uniquement pour le piano d’occasion, mais c’est un point essentiel pour jauger s’il finira dans votre prochain concert, ou dans votre cave. Il est toujours plus agréable de jouer ou d'apprendre le piano sur un clavier entretenu... Tout d’abord, vérifiez l’usure des feutres (étouffoirs et marteaux) : si des marques sont visibles sur les feutres des marteaux, vous pouvez devenir un certain usage. De la même manière, contrôlez les cordes : les cordes récentes ont une sonorité différence, et arborent une couleur plus éclatante.

Les pédales sont également un point à vérifier absolument : elles doivent être silencieuses (attention au fameux « bang » que l’on entend parfois sur les vieux modèles). Vérifiez si le volume ne descend pas de manière significative quand vous appuyez sur la pédale douce. De plus, sur les anciens modèles, la sourdine est parfois absente, ce qui vous être égal ou vous importer ; ce n’est pas forcément un critère pour tout le monde.

Pour mieux examiner la vie de l’instrument, enfin, il est toujours bon de demander au vendeur s’il a des preuves (comme des factures) des différents contrôles ou travaux réalisés sur l’instrument. Cela vous permettra de savoir si, malgré son âge, il a encore une certaine fraîcheur, ou au contraire si vous devez penser à le retaper une fois que vous l’aurez acheté (auquel cas votre budget s’en trouvera foncièrement alourdi).

 

Le contact avec le piano dès votre premier cours de piano

Si plusieurs pianos attirent votre regard et que leurs références vous paraissent adéquates, alors terminez votre choix en ramenant le piano à sa première fonction : jouez ! Jouez quelques-uns de vos airs, essayez dans la mesure du possible toutes les notes, staccato et legato, afin de vérifier les différentes sonorités : travaillez vos gammes pourquoi pas ! En tout cas, consacrez plus que quelques minutes à l’essai, car vous ne saurez pas forcément apprécier le toucher tout de suite. La mécanique du clavier se doit également d’être irréprochable : ainsi, quand vous cessez une note, sa résonance doit être quasiment absente.

Néanmoins, tout le monde n’est pas un virtuose du piano, et dans ce cas, l’assistance d’un professeur ou d'une méthode proposant des cours de piano en ligne, qui connaît votre profil, peut se révéler précieuse. Effectivement, suivant la robustesse de vos doigts, un piano sera plus appréciable qu’un autre ; toutefois, faites-vous votre propre avis, car on ne change pas de piano tous les ans. Celui-là vous accompagnera un certain moment, vous devez donc avoir un « feeling ». Si vous vous sentez en harmonie avec le piano, même s’il mettra un certain temps à vous révéler tous ses atouts, alors n’hésitez pas.

Les touches du piano sont quant à elles plus ou moins uniformisées, même s’il est possible de trouver encore quelques antiquités aux touches en ivoire (reconnaissables par leur teinte jaunie). Il est possible que les touches synthétiques fassent que vos doigts glissent, et pas forcément dans le bon sens, mais c’est à vous de vous adapter, car le revêtement idéal n’a pas encore été trouvé.

 

La qualité sonore du piano

Si vous voulez un piano, c’est avant tout pour en jouer et non pour poser un vase dessus ; la qualité sonore est donc à apprécier en priorité. Il convient tout d’abord de tester l’égalité sonore, c’est-à-dire de vérifier que le niveau sonore de toutes les touches se vaut : si une note est plus sourde qu’une autre, votre jeu ainsi que votre technique pourraient être faussés. De même, le timbre du piano doit vous convenir : chaque modèle a un timbre différent (bien que l’on puisse constater une uniformisation récente), c’est donc à vous de juger si le son qui sort de l’instrument quand vous jouez vous convient. Pensez également au temps que vous passerez sur le piano notamment si vous suivez régulièrement des cours de piano au quotidien, cela pourrait influencer votre décision.

Quand vous allez dans un magasin de pianos, préférez le matin, plus calme et avec moins de monde, et tenez compte d’une règle d’or : l’acoustique du magasin n’est pas forcément parfait et le son qui sortira de l’instrument peut s’en révéler altéré.

 

Après l’achat

Les principaux critères ont été détaillés, sachez qu’en achetant un piano neuf, néanmoins, il vous est parfois possible d’obtenir des coloris différents. Une fois que le piano est chez vous, logiquement (vérifiez le contrat de garantie), un premier accord gratuit doit être réalisé, et un second quelques mois plus tard. Ensuite, l'envie de jouer quelques notes et d'interpréter de belles mélodies vous captiveront et c'est pourquoi même sans grande connaissance du solfège, vous pourrez suivre ce cours adapté aux débutant pour le piano.

 

Et sinon… louer un piano ?

Cela peut être une bonne alternative si vous n’arrivez pas à vous décider sur la réelle utilité d’un piano chez vous, et de la place qu’il peut occuper. Testez-le pendant six mois ou un an, comparez avec votre superficie disponible, et voyez si votre passion est de plus en plus forte, ou si au contraire il ne s’agissait que d’une folie passagère.

Reste plus qu'à choisir un bon cours de piano pour vous lancer. Que choisir? Nous vous conseillons d'utiliser nos cours en ligne de piano pour vous initier rapidement à l'instrument. Avec internet, notre cours de piano dédié à tous les débutants pourra satisfaire les plus jeunes et les adultes qui souhaitent progresser étape par étape.

Nous savons tous qu’apprendre à jouer du piano a de nombreux bienfaits. Elle peut divertir, détendre, apaiser, favoriser la concentration, stimuler l’étude et la mémoire, faciliter l’apprentissage du langage, etc.
C’est plus que vrai. Bien au-delà des différents styles de musique que l’on peut jouer avec, le piano est un instrument complet. Suivre des cours de piano vous apportera une grande richesse.

Et pour beaucoup de gens, apprendre à jouer du piano est une façon de stimuler la matière grise, d’améliorer la coordination, de diminuer le stress et de favoriser un état de bien-être général. C’est un fait, après une longue journée au bureau, jouer du piano est un excellent moyen de relaxer et d’exprimer ses émotions.


AVIS DE NOS DERNIERS ELEVES :

Ce site regorge d'informations et de conseils pour les débutants comme moi. Avec ce cours de piano je commence déjà à jouer quelques morceaux bine sympa. Grâce à cette méthode en ligne, tout le monde peut apprendre à jouer du clavier car même moi j'ai réussi... Merci pour cette belle initiative qui permet d'apprendre le piano pour quelques euros. Benoît