0
0
0
s2sdefault

Vous avez récemment débuté le piano et vous n’avez pas l’impression de faire des progrès ? Vous jouez depuis longtemps mais votre progression n’est selon vous pas assez rapide ? La motivation est la clé du succès. L’apprentissage du piano peut être long et fastidieux, mais tout est possible pour celui qui avance sans jamais se décourager. Certains apprentis progressent plus vite que d’autres. Votre parcours n’est pas celui de votre voisin, et c’est tout à fait normal. Il est important de ne pas se dévaloriser. Pour progresser de manière continue, il est nécessaire de se concentrer, d’avoir confiance en soi et de ne pas vouloir aller trop vite. La pratique régulière est de rigueur pour tout amateur souhaitant se perfectionner et devenir un excellent pianiste.

Dans cet article, nous vous livrons quelques astuces en plus de nos cours de piano débutants pour devenir, à terme, un pianiste confirmé.

réussir son cours de piano comme débutant

Gagner en dextérité 

Le parcours d’un apprenti pianiste est fantastique. Toute personne ayant déjà débuté une activité sportive ou artistique connaît ce sentiment de progresser, puis de régresser… et ainsi de suite. C’est la chose la plus normale dans un apprentissage. Lecture des notes, dictée, solfège, gammes… Le chemin est long pour parvenir à ses objectifs et devenir un pianiste confirmé.

Gagner en dextérité demande une pratique très régulière et une motivation hors pair. - voir le programme du cours de piano débutants

Pour devenir un bon pianiste, il faut entre autres :

  • S’entraîner à faire des exercices de montées et de descentes d’octaves
  • Apprendre à enchaîner les accords de piano
  • Répéter ses gammes pour gagner en vélocité de jeu et améliorer son oreille musicale.







Jouer et chanter simultanément

Jouer et chanter simultanément n’est pas une chose facile, nombre de pianistes en témoignent en se rappelant de leurs débuts.

Même avec des cours de piano débutants réguliers et une pratique quotidienne, il peut arriver se perdre ses accords lorsqu’on tente de chanter en même temps que l’on joue. Pour chanter et jouer de manière simultanée, il est nécessaire de maîtriser la partie piano en premier lieu. Comme lorsque l’on cherche à jouer des deux mains. Le but est de parvenir à synchroniser non plus ses deux mains mais ses mains et sa voix.

Pour s’entraîner à chanter en même temps, il est conseillé de choisir une chanson simple et musicalement pauvre. En premier lieu, vous pouvez simplement fredonner la mélodie pendant que vous jouez la partition.

Voici quelques astuces pour parvenir à cette synchronisation :

  • Commencer par maîtriser la partie piano ( avec nos leçons de piano par internet) avant d’essayer de chanter en même temps
  • Ensuite, fredonner la mélodie
  • Une fois ces deux étapes maîtrisées, faire preuve de patience
  • Jouer la partie piano et la partie vocale séparément
  • Utiliser un métronome pour s’aider

 méthode et cours de piano par internet pour tous débutants

Simplifier un morceau au piano

Sur une chanson complexe, il est recommandé de simplifier la musique pour mettre toutes les chances de son côté. Votre professeur de piano peut vous aider à simplifier un morceau, afin de le rendre plus abordable. Refaçonner une partition, c’est trouver un arrangement pour ne pas décourager le débutant. La motivation et la confiance en soi font partie des clés de la réussite. Le pianiste débutant pourra ainsi se féliciter de ses progrès et rester motivé.

Pour simplifier le morceau, l’apprenti pianiste doit intégrer parfaitement la partition. Cet exercice est excellent pour progresser rapidement. En premier lieu, l’apprenti pianiste devra identifier les différents accords de la chanson. Il faut alors chercher la note fondamentale (première note de l’accord) puis la tierce et la quinte. En clair, simplifier un morceau de piano est un exercice difficile qui nécessite de connaître la théorie musicale ainsi que l’armature d’un accord.
N’hésitez pas à demander de l’aide à votre professeur de piano, il a l’habitude de ce type d’exercice.






Composer un morceau de piano

Quel pianiste n’a jamais rêvé de composer ses propres morceaux ? Que l’on nous jette la première pierre !

Composer un morceau de piano est extrêmement gratifiant pour tout pianiste commençant à avoir un bon niveau dans la matière. Voyons ensemble quels paramètres doivent être réunis pour devenir compositeur.

Pour faire ses propres créations, il est impératif de connaître la théorie musicale, d’avoir une excellente culture musicale et d’être pourvu d’un esprit créatif. Des aptitudes techniques sont indispensables pour composer. Plusieurs années de pratique et de découverte de plusieurs styles musiciaux sont nécessaires. Ainsi, le débutant devra d’abord se contenter de pratiquer le solfège et de répéter ses gammes… Courage ! Toute personne motivée peut y arriver avec de la patience et du travail. Si vous avez du mal à vous évaluer et à connaître votre niveau, vous pouvez questionner votre professeur de piano. Celui-ci sera à même de vous dire si votre niveau est suffisant pour envisager de composer.

leçons de piano pour les débutants en ligne - niveau facile

Maîtriser les accords est absolument indispensable pour tout pianiste souhaitant composer sa musique. Choisir des accords qui se marient bien ensemble n’est pas une chose facile (mineurs, majeurs, plaqués, en arpèges…) et nécessite également une patience à toute épreuve. Se tromper, faire des erreurs, recommencer… Voici le quotidien d’un amateur entrant dans le monde fabuleux de la composition.

Les paroles avant le piano, ou la musique avant la chanson ? La plupart des compositeurs s’accordent à dire qu’il est préférable de d’abord écrire les paroles d’une chanson avant de composer la musique. Il est plus facile de définir un univers musical lorsque le morceau est structuré.

L’astuce ultime pour devenir un excellent compositeur est la suivante : s’enregistrer. Les humeurs sont fluctuantes et le pianiste n’est pas toujours inspiré ! Enregistrer ses créations permet de laisser une trace et de les ré-écouter plus tard, à tête reposée. Vous pouvez également écrire vos partitions sur un cahier du musique, car si vous commencez à composer, c’est que vous maîtrisez le solfège de manière impeccable.

Aussi, si vous souhaitez devenir compositeur professionnel, attention à ne pas faire de plagiat. Il existe un nombre incalculable de morceaux déposés, il vous faudra alors vérifier que votre composition ne se rapproche pas trop d’un morceau existant.

Vous avez désormais toutes les clés en main ! Patience, rigueur et pratique régulière sont les maîtres mots de l’apprentissage du piano. N’oubliez pas qu’aucun rêve n’est inatteignable lorsque l’on se donne les moyens de le réaliser. Alors, à votre clavier !